Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Education: Quel Retour sur Investissement ?

Posté par: Usman TUREY| Samedi 14 mars, 2015 02:03  | Consulté 1100 fois  |  0 Réactions  |   

Le gouvernement du Sénégal, ses partenaires ainsi que de nombreux organismes internationaux consacrent, tant bien que mal, énormément d’énergies pour assurer l’accessibilité de l’éducation pour tous. Cette préoccupation tient du fait que le monde est désormais conscient par rapport au fait qu’un peuple sans éducation est un peuple sous-développé. Car c’est à travers l’éducation et la formation qu’il est possible de faire émerger des jeunes leaders instruits, citoyens et patriotes, ainsi que des cadres bien outillés pour contribuer au sentier du développement.

Pour ainsi se munir de cette précaution, l’Etat du Sénégal s’est engagé à :


# ?Créer des édifices scolaires pour assurer l’instruction des populations, 

# Elaborer et développer des programmes éducatifs relatifs aux valeurs, à l’histoire et au patrimoine du pays, de la sous-région et du monde,

# Recruter un personnel qualifié capable de transmettre les enseignements aux populations etc.

Sans pour autant mentionner évolution considérable qu’a connu le budget de l’éducation nationale sénégalaise, témoignant du coup du caractère prioritaire de ce domaine dans la politique nationale. En effet, 35% du budget national du Sénégal était consacré à l’éducation et cela représentait globalement 6% du Produit intérieur brut(PIB) du pays » avait indiqué le ministre de l’Education nationale Serigne Mbaye Thiam lors de l’émission « Le Grand jury de la RFM » le 16 juin 2013. Et pour l’année 2014, le budget du Ministère de l’Éducation nationale a connu une hausse de 24.539.367.080 de FCfa en valeur absolue et 7,48% en valeur relative, passant de 328.004.341.440 de FCfa à 352.543.708.520 de FCfa. Ce même budget a augmenté de 3.927.543.020 francs CFA, en passant de 366.815.018.040 en 2014 à 370.742.561.060 en 2015, soit 1,07%, a-t-on appris le mardi 09 décembre 2014.

Tout cet intérêt s’explique essentiellement par une démarche visant à organiser la vie sociale en insistant sur les valeurs et comportements recommandés tout en se dotant des moyens favorables de telle sorte que chacun s’imprègne de sa mission et s’acquitte de ses tâches pour arriver à fonder une nation civilisée, forte et prospère.

Mais malheureusement, ce que l’on constate, aujourd’hui, après plus d’un quart de siècle de poursuite de cette direction et de renforcement de cette dynamique, c’est que le résultat de ces politiques entreprises se trouve être largement en deçà de celui qui était escompté. Autrement dit, si l’éducation devait permettre d’aboutir à une société viable, propre et organisée, aujourd’hui, c’est tout à fait le contraire que l’on note.

En effet, l’instabilité sociale qui résulte de la confusion entre religion/association et Etat, la paupérisation des masses qui s’explique par la déréliction à la citoyenneté et au patriotisme, l’émergence d’une certaine société individualiste de masses qui tient du fait de l’intrusion culturelle et de l’utilisation non-régulée des TIC  en sont quelques caractéristiques de notre société sénégalaise d’aujourd’hui. Ceci pour ainsi dire, que les comportements et les mentalités sénégalaises actuels semblent être en déphasage avec le projet de l’Etat qui appelle à la mobilisation  et à la responsabilisation de tous pour un Sénégal émergeant.

Il est aujourd'hui devenu impossible de réfuter le fait que, même si les gens vont en masse à l'école, le progrès scientifique, intellectuel, socioculturel n'est que quantitatif.Autrement dit, c'est un sérieux problème qui se pose au niveau de l'acquisition, de l'interprétation et de l'appropriation des connaissances médiées.  C’est ainsi que je préconise l'intervention de l'Etat et de la Société civile comme non seulement utile mais nécessaire pour reconsidérer sinon désister cet investissement au "Feedback" peu prometteurs.

Toute la nation sénégalaise, avec aux commandes ses organes législatifs et exécutifs, doit s’interposer pour explorer/offrir des solutions capables de redresser les niveaux de culture, d’éducation et de sociabilité des populations pour parvenir à l’avènement d’un développement certain et endogène.

Usman Turey
#Le_Combat_Continue…

 L'auteur  Usman TUREY
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Usman TUREY
Blog crée le 05/06/2014 Visité 308854 fois 48 Articles 9150 Commentaires 12 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
POINT SUR LES FILLES SÉNÉGALAISES D'AUJOURD'HUI!
SENEGAL: Que deviennent les personnes handicapées?
La « Musulmanité » des musulmans en question : l’exemple de la célébration du Mariage.
\"Une étude sociologique démontre que le Sénégal est un peuple méchant\"
L -impolitesse sénégalaise: Une préoccupation nationale à 360°