Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Entre Mandat Présidentiel et Réformes: Le Sénégal dans un labyrinthe politico-judiciaire !

Posté par: Usman TUREY| Mercredi 17 février, 2016 17:02  | Consulté 1398 fois  |  1 Réactions  |   

"Il" est entrain de semer la zizanie. Et la presse semble bien l'aider dans Ce sens. 

D'abord, la question du mandat presidentiel est un faux débat, d'autant plus que Le peuple avait déjà tranché sur cette question en 2001 lors du referendum organisé par wade. C'est d'ailleurs Ce qu'il avait lui-même promis de restaurer une fois au pouvoir après que wade ait fini ses oeuvres de machination sur la constitution. 

Mais mieux encore Le Président Macky Sall a participé dans les assises nationales de 2008 et a signé les conclusions de ces dernières sans réserve aucun. Et les conclusions de ces assises furent des plus Claires, principalement pour Ce qui du mandat presidentiel ainsi que de toutes les autres propositions concluses dans l'objet du referendum évoqué et prévu pour Le mois de Mars ! 

Ensuite, Je questionne même la pertinence de l'organisation de Ce referendum qui, à mon sens, n'a Aucune raison d'être! Car si C'est l'avis du peuple que l'on veut avoir sur Le mandat C'est déjà acquis depuis 2001. Et il serait symptôme d'un manque de respect caractérisé que de penser que Le peuple Senegalais puisse se dédire sur cette question en moins de 14 ans pour paraphraser Le leader de la Ligue Sénégalaise des Droits de l'Homme (LSDH).

Enfin les autres points que Macky veut introduire dans la constitution ont déjà été abordés dans les assises nationales et même par la Commission Nationale de Réforme des Institutions (CNRI). Et Ce fut un processus représentatif et participatif! Alors je ne trouve pas pertinent l'idée de prendre encore de nos milliards pour organiser un referendum autour de questions déjà réglées Mais surtout autour de celle dont une simple communication explicite du Président aurait suffit pour mettre fin à toute cette polémique. "Ce que je trouve grave c'est le fait de Melanger les décisions du Conseil Constitutionnel à un simple avis. C'est une volonté manifeste de mentir et de leurrer les citoyens" me souffle un frère.

Mais Bon quand POUVOIR nous tient, VISION devient toute noire! Machiavel disait que "tout détenteur de pouvoir est tenté d'en abuser" Mais "heureusement qu'il y a toujours Le pouvoir pour recadrer Le pouvoir". Comme nous Le peuple sommes Le véritable pouvoir, montrons Le et commençons à formuler nos condoléances "politiques" au President Macky Sall qui a osé se dédire et remettre en question notre maturité en tant que peuple. 

Usman Toure
#Deugrek
#Le_Combat_Continue
 

 L'auteur  Usman TUREY
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Amadou job En Février, 2016 (19:49 PM) 0 FansN°:1
Merci camarade Usman Toure de ton engagement á vouloir changer les choses un homme sans le respect de sa parole donnée ne merite guére confiance. Le Sénégal a grandi dpuis 1960 les hommes politiques ne céssent de nous leurrer et d'utiliser des termonologies politico-politiciennes pour jouer avec la mentalité du peuple,nous leurs disons assez ,nous ne voulons plus de dirigeants qui font du dedire un peu de respect pour ce peuple encore pacifique.

Ajouter un commentaire

 
 
Usman TUREY
Blog crée le 05/06/2014 Visité 308882 fois 48 Articles 9150 Commentaires 12 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
POINT SUR LES FILLES SÉNÉGALAISES D'AUJOURD'HUI!
SENEGAL: Que deviennent les personnes handicapées?
La « Musulmanité » des musulmans en question : l’exemple de la célébration du Mariage.
\"Une étude sociologique démontre que le Sénégal est un peuple méchant\"
L -impolitesse sénégalaise: Une préoccupation nationale à 360°