Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

La Chute libre de la Démocratie: le cas de la procédure des élections municipales à Saint-Louis!

Posté par: Usman TUREY| Dimanche 06 juillet, 2014 06:41  | Consulté 2358 fois  |  5 Réactions  |   

Introduction

L'inconscience, l'insouciance ou encore l'immaturité  des populations a conduit à l'élection à la tête de la Mairie de Saint-Louis d'un Homme que la ville connait à peine. Une étude sociologique du phénomène conduit au fait indéniable que les populations Saint-Louisiennes n'ont aucune raison qui soit plausible pour justifier le fait d’élire cet Homme Magistrat de la ville. L'Homme n'est connu presque de nulle part à Saint-Louis. Personne ne se rappelle, à part sa famille et quelques uns de ses proches bien entendu, d'une amorce de participation ou d'implication de sa part dans la marche économique de la ville. Nulle part, on a vu l'Homme accompagner, de quelques manières que ce puisse être, les projets ou ambitions des Saint-Louisiens, et ce, avant que sa sœur ne devienne grande dame de notre Pays. D'ailleurs la "Saint-Louisianité" même de l’homme se trouve contestée. A ce qu'il parait, l'Homme ne vote pas à Saint-Louis. Un fait, par ailleurs, sincèrement très regrettable!

Mais je ne vais pas tout simplement en rester là! Les constats ont été nombreux jusque là dans ce sens... Je pense que maintenant il est temps d'évoluer vers une approche beaucoup plus responsable consistant en une prise de distance intellectuelle en vue d'étudier les mécanismes qui ont été à l’origine de l’élection de cet Homme au poste de Magistrat de la ville de Saint-Louis.

Quelques postulats possibles

1er  postulat : Les élections ont été truquées. A ce niveau, on dira que l’Etat du Sénégal a tout bonnement usé de tous les moyens qui se trouvent à sa disposition pour imposer l’Homme aux saint-Louisiens à travers un exercice de corruption et de manipulation effectué sur les responsables du dossier des élections. Ainsi, les Saint-Louisiens se voient victimes d’un forcing politique pouvant être assimilé à une attaque ouverte à la démocratie, à la liberté d’expression.  Les acteurs juridiques auraient été achetés par la Présidence pour arracher la victoire du candidat Ahmet Fall Braya, que ses homologues M. Alioune Badara CISSE et Abba MBAYE ont publiquement félicité après avoir reçu les procès verbaux officiels, et la donner à l'Homme. Un fait qui, si ce postulat s'avère vérifié, constitue en un "cracking" exagéré et excessif des principes de la démocratie. Autrement dit, il s'agirait de violer les principes de la démocratie que de renoncer à la volonté populaire clairement exprimée.

Peut-être savait-il (l’Etat) qu’une telle décision impopulaire ne pouvait passer sans contestation de la part des populations Saint-Louisiennes, raison pour laquelle il a été déployé une cohorte de « Bérets rouges » qui ont envahi la ville depuis le lendemain des élections, pour empêcher cette contestation d’avoir lieu. Ce qui, encore une fois, constitue en une attaque grave aux libertés démocratiques. Cela  voudrait tout simplement dire que la démocratie est en DANGER dans la mesure où l’instrument qu’est l’Etat, qui a été conçu de bout en bout par et pour le peuple s’est retourné contre ce dernier pour lui imposer sa volonté. Ce qui ne traduirait rien d’autre qu’une chute libre de la démocratie. Car une démocratie sans le respect des choix des peuples n’est guère une démocratie.  

2ième postulat : Les élections n’ont pas été truquées. C’est bel et bien les Saint-Louisiens qui ont, bien que n’ayant point connu l’Homme, voté pour lui et l’ont, en effet, élu. A ce niveau, nous allons ainsi chercher à comprendre pourquoi, si tel est le cas, assiste-t-on à ces polémiques et  contestations farouches concernant le résultat final des élections.  Le vote fut-il conscient ? Les populations ont-elles consciemment choisi l’Homme pour avoir reconnu ses qualités de dirigeant et partager ses orientations politiques pour la ville ou est-ce qu’elles se sont tout bonnement fait achetées par l’Homme et ont ainsi voté à contre-engagement  à cause de quelques billets de Franc CFA ? Les populations de Saint-Louis auraient-elles trahi le combat national mené contre la dévolution monarchique ? 

En tout cas de nombreuses pistes nous permettent aujourd’hui de préférer l’affirmative qu’à la négative de cette dernière question, car  l’on ne puisse comprendre comment une population peut choisir, en lieu et place de ses véritables dirigeants, natifs de la ville qu’elle connait pour leur engagement et détermination à servir, un quelqu’un surgit de nulle part.

L’Homme aurait arrosé des sommes colossales d’argent à des comités que ses militants ont déployé pour, tout au long de la campagne de même que le jour des élections, procéder à des opérations d’ « achats de conscience », de « détournements idéologiques » afin de profiter des votes des Saint-Louisiens sans aucun fondement éthique et démocratique. 

A ce niveau, beaucoup de personnes affirment avoir été, dans leur bureau de vote, approchées par quelques gens qui y siégeait uniquement pour lâchement  rediriger leurs votes vers le compte de l’homme en proposant quelques billets en échange. Ce qui nous permet d’affirmer, dans un autre sens, que l’élection de l’Homme à la tête de la Mairie de Saint-Louis n’est rien d’autre que le fruit d’une violation des principes démocratiques qui veulent que les peuples choisissent de manière libre et responsable leurs dirigeants et non qu’on les leur en impose.

Où est la société civile ?

En réalité, ce qui a le plus retenu mon attention fut la lenteur de la délibération des résultats du vote. Je ne pouvais pas comprendre et admettre le fait que les populations se soient dirigées vers les urnes et aient voté et tranché pour après retourner chez eux et rester plus de deux jours sans avoir une suite par rapport à l’exercice de leurs droits civiques. C’était, selon moi, inadmissible ! Finalement je me demandais est-ce que ce sont les populations qui réellement choisissent un Maire. Autrement dit le vote des populations compte-t-il vraiment si on ne s’en limite tout simplement pas ?

Réaction de la société civile sénégalaise ? TOTALEMENT NON-MANIFESTE !

Il faut reconnaître que cette situation est très dangereuse. Elle est autant dangereuse qu'elle snobe les principes fondamentaux de la démocratie. Le fait que la délibération des résultats des élections municipales à Saint-Louis  se soit détachée du pouvoir des cartes des électeurs pour faire objet d’une œuvre émanant des études de quelques acteurs juridiques travaillant en coulisse,  sans que l’on entende ou ressente une réaction de la société civile sénégalaise à cet effet, témoigne encore une fois  de la chute libre de la démocratie. Car ce procédé fut douteux et suspecté de manque de transparence et la société civile avait tous les raisons pour se dresser contre cette pratique qui est aux antipodes de la démocratie.

La société civile, en tant qu’âme collective ayant comme rôles de veiller au respect des principes démocratiques et de dénoncer les actions ou idées qui se trouvent en déphasage avec le programme social, n’a jusque là pipé mot par rapport à ces réalités opaques de l’élection municipale la plus contestée de l’histoire politique de Saint-Louis du Sénégal. Une société civile qui se doit d’être le garde fou de la démocratie, l’ange qui veille à l’adéquation des pratiques avec les principes édictés, ne peut se permettre d’adopter une telle position face à cette situation. Ceci est tout aussi un fait qui démontre que la démocratie est en chute libre.

 

Conclusion

En définitive, Il convient de clarifier que nous ne parlons contre personne, nous ne sommes entrain de jeter le probe sur qui que ce soit. Je rappelle que ce dont nous sommes entrain de faire est tout simplement une analyse intellectuelle de la situation des élections municipales qui se sont déroulées à Saint-Louis du Sénégal, le Dimanche 29 Juin 2014.

#Le_Combat_Continue

 

Usman TUREY

Communicant/UGB/CRAC/Saint-Louis/Sénégal

usmanturey@live.fr

 

 L'auteur  Usman TUREY
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (5)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Rahne En Juillet, 2014 (08:58 AM) 0 FansN°:1
ce sont les saint-louisiens eux mémes qui se sont laissé corrompre et cest tout.maintenant de par sa proximité avec le Président MAKY SALL les saint-louisiens peuvent espérer trouver en Mansour Faye quelquun qui peut trouver des solutions aux problémes recurrents des populations
Xeme En Juillet, 2014 (17:16 PM) 0 FansN°:2
D'abord c'est Macky qui, sur demande de Marème Faye, a voulu avoir Mansour comme maire de St Louis, à n'importe quel prix. Mansour obtient de Macky qu'il nomme Alioune Diop directeur de l'ONAS. Ce qui a permis de faire deux choses:
- une centaine de jeunes militants ont été recrutés à l'ONAS de Ndar.
- pratiquement tout les moyens de l'ONAS ont été mis à la disposition de St Louis.
Mais, malgré tout, Mansour Faye a été battu. Et c'est en ce moment que l'autre phase de corruption de membre des commissions électorales. J'ai lu que le président de la commission départementale de recensement était le même qui faisait les éloges de Mansour Faye au point d'être hué au festival de jazz de St Louis.
Mario En Juillet, 2014 (11:37 AM) 0 FansN°:3
les vrais n'dar n'dar n'ont pas voté pour lui,je veux dire les guet n'dariens,et la nuance est importante,ce sont eux qui l'ont contré à pikine et partout ailleurs
c'est certainement des saint louisiens qui ont voté pour le dolli n'dar en vendant saint louis, mais n'dar ne sera jamais à vendre,parce que n'ayant pas de prix
Pharoah En Juillet, 2014 (11:52 AM) 0 FansN°:4
Les vrais GuetNdarien , la population la plus arriérée de St Louis ont reçu beaucoup d'argent de Braya pour "bien voter" et tout le monde le sait, la population a voté en son âme et conscience , il y a un nouveau maire - peu importe qu'il soit St Louisien , on lui demande d'etre éfficace - le débat est clos sauf pour les imbéciles apparement !
PS ; Mr Usman Turey pourrait-il nous expliquer pourquoi il se défini Leader et Entrepreneur social . je trouve cela bien arrogant ....
UsmanTurey En Juillet, 2014 (23:23 PM) 0 FansN°:5
Apparemment la courtoisie fait défaut chez vous M. Pharaoh. Un peu plus de respect pour les gens à qui vous vous adressez pourra se révéler déterminant dans la qualité de vos échanges avec eux. Sinon vous m'avez coupé l'appétit pour vous répondre par rapport à votre question. Des gens comme vous sont libbres mais ne sont pas invités à réagir par rapport à mes publications.

Merci pour votre compréhension.

Ajouter un commentaire

 
 
Usman TUREY
Blog crée le 05/06/2014 Visité 309748 fois 48 Articles 9159 Commentaires 12 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
POINT SUR LES FILLES SÉNÉGALAISES D'AUJOURD'HUI!
SENEGAL: Que deviennent les personnes handicapées?
La « Musulmanité » des musulmans en question : l’exemple de la célébration du Mariage.
\"Une étude sociologique démontre que le Sénégal est un peuple méchant\"
L -impolitesse sénégalaise: Une préoccupation nationale à 360°