Sédhiou : La balkanisation des chambres consulaires milite-t-elle en faveur du Pse ?

  • Source: : Seneweb.com | Le 29 juin, 2016 à 11:06:58 | Lu 1394 fois | 1 Commentaires
content_image

Hotel de Ville Sédhiou

Cette interrogation est du docteur Moussa Souané, président de la Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Sédhiou. « Si chaque ministère crée « sa chambre » n’ira-t- on pas vers des conflits d’intérêt qui risquent de freiner les efforts d’intégration et de mutualisation ? Des craintes que l’appui indispensable de l’Etat au développement et à la compétitivité des secteurs de notre économie soit dilué par le morcellement du financement, préoccupent les acteurs économiques.

Moussa Souané pense que les Chambres de Commerce d’Industrie et d’agriculture qui sont déjà en mal de soutien et de reconnaissance ne sont pas encore préparées à l’amputation du secteur de l’agriculture que tout le monde considère comme moteur du développement. Il ne s’agit pas, dit-il, d’isoler le paysan dans une « CASE » alors que dans le plan Sénégal émergent (Pse) on pense à en faire un agriculteur bien intégré dans des réseaux de chaines de valeur permettant d’assurer à la fois la sécurité alimentaire et la création de richesse.

C’est pourquoi, soutient-il, la valorisation de nos ressources locales surtout agricoles doit constituer un des grands piliers du Pse avec une mobilisation des forces vives et un développement exponentiel de la mutualisation des efforts à travers la création de structures comme les groupements d’intérêts économiques (Gie). Dans les réformes envisagées, il est estime qu’il faudrait tenir compte des milliers de jeunes et de femmes engagés dans la promotion des produits locaux (commercialisation, transformation, transport et stockage) ,

interface qui pourrait difficilement être séparée de l’ agriculture, de l’industrie et du commerce. Et de poursuivre « Il faudrait réfléchir à l’opportunité de copier le modèle des chambres d’agriculture en France au risque qu’elles se constituent en doublons et concurrents , des services déconcentrés, des sociétés de développement comme la société d’exploitation et d’aménagement du Delta (Saed), la société de développement agricole et d’industrie (Sodagri) ou les agences telles que le prodac , l’Anida et l’agnece nationale de conseil agricole et rural (Ancar ).

Pour le président de la chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Sédhiou, « La copie du modèle français de chambre d’agriculture contrôlée par les syndicats(eux-mêmes sous obédience politique) aurait pour conséquence fâcheuse la transformation de cette institution en champ de bataille politico-syndicale ». Et de suggérer une mûre réflexion sur l’opportunité de copier le modèle de Chambre nationale unique adopté par certains pays africains au risque de compromettre les acquis de l’ Acte 3 de la décentralisation, déjà que Dakar monopolise tout .

Pour conclure ses propos, le docteur Souané qui était en point de presse ce dimanche soutient que « les réformes en cours doivent mobiliser le maximum d’acteurs, être les plus inclusives possible et prendre le temps nécessaire pour une meilleure orientation. A cet effet, dit-il, la participation de l’actuelle Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture représentée par des instances régulièrement élues pourrait être d’une importance capitale ».


Auteur: Paul FAYE Correspondant Seneweb.Com - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com