Diné ak Diamono: Gambie, le grondement de l'alternance

  • Source: : Seneweb Videos | Le 19 décembre, 2016 à 18:12:24 | Lu 4736 fois | 5 Commentaires
content_image

Diné ak Diamono: Gambie, le grondement de l'alternance


Auteur: senewebvideos - Seneweb Videos






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


P. Traoré En Décembre, 2016 (11:54 AM) 0 FansN°: 1
Les Africains ne doivent se laisser impressionnes par les occidentaux et leurs médias qui manipulent l’opinion ; présentant le président Djammeh comme un « un vaut-rien » bon à cuire à la CPI. Vengeance de l’occident sur l’homme, le panafricaniste qui ne les a jamais ratés dans ses sorties. La CPI devrait être contre ces occidentaux au vu de leurs actes maléfiques à travers le monde et non, une épée de Damoclès sur la tête des hommes de refus qui travaillent pour leurs peuples.

Dans une élection, en constatant des irrégularités dont entre autres, ces deux annonces de résultats 50000 voix d’avance puis 19000 ; n’a-ton pas le droit de réclamer une autre élection, d’introduire un recours ou d’exiger un recomptage ? Vouloir, lui tordre la main en lui refusant ce droit légitime par la force, serait antidémocratique…

Le président Djammeh, dérange et fait des jaloux pour avoir construit son pays, la Gambie sortie des ténèbres, criminalisé l’homosexualité, établi la peine de mort, fait de la Gambie une République islamique et refusé de signer les APE que tous les panafricanistes dénoncent… En réussissant à consolider le dialogue islamo-chrétien…

Lorsque le mensonge, la calomnie, la spéculation triomphent, ils seront rattrapés par l’histoire. Nos empereurs et rois amoureux de la liberté et de leurs patries, dans leurs luttes contre ces oppresseurs, furent traités de barbares, sauvages et de sanguinaires. Leurs successeurs de dictateurs, de paranoïas… Tous aujourd’hui, dépoussiérés et réhabilités en martyrs et icônes par des panafricanistes de sang. Méditons sur ce qui s’est passé et se passe de nos jours, dans certaines parties du monde enflammées par l’injustice, le mensonge : Somalie, Algérie, Irak, Afghanistan, Lybie, Egypte, République Centre Africaine, les Pays des Grands Lacs…

Aux antipodes de la démocratie qu’ils nous imposent, ces donneurs de leçons ne sont guidés que par leurs intérêts égoïstes.

L’Afrique, malheureuse, continue d’assister impuissante à l’arrachée et l’humiliation de ses dignes fils. Avec la complicité de la 5e colonne.

Décomplexons-nous ! Soyons vertueux ! Pour une Afrique libre, paisible, digne et prospère.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com